Des médicaments inutiles ou dangereux chez l’enfant selon UFC Que Choisir

Une fois encore l’association de consommateur cherche à faire le buzz avec ses articles chocs. Pourtant ce coup-ci, le titre frappe fort et l’article rappelle le bon sens aux parents : les médicaments sont à éviter chez les enfants. Je rajouterai, ils sont à éviter tout court, même pour les adultes et ne doivent être pris qu’à la suite d’un échange avec un professionnel de santé adapté qui jugera d’un rapport bénéfice/risque acceptable. Le directeur de la revue Prescrire appuie les propos en rappelant qu’un rhume, une toux ou de la fièvre ne sont pas grave et qu’il ne s’agit que de symptômes de défense et non une maladie.

Les médicaments inutiles et dangereux selon UFC Que Choisir

Un médicament est dangereux. Il l’est encore plus lorsqu’il est inutile. Comme le précise le Dr Bruno Toussaint, directeur éditorial de la revue Prescrire « il vaut mieux prendre quelques minutes pour en parler clairement avec le médecin et le pharmacien, pour savoir comment surveiller avec patience l’évolution des symptômes et savoir quoi faire sans médicament, au lieu de donner aux enfants l’habitude de médicamenter la vie quotidienne ». Le paracétamol en cas de fièvre et de douleurs, le sérum physiologique en nettoyage nasale et les solutions de réhydratation en cas de diarrhées sont les essentiels de l’enfant en bas âge. Les bons gestes, la bonne hygiène de vie permettent généralement de favoriser les bonnes défenses de l’enfant pour que ces symptômes bénins passent rapidement.

Le bon dosage médicamenteux

Ne pas trop habituer l’enfant à une prise systématique de médicament au moindre pépin. Les premiers gestes et les conseils précédents (lavage nasal, paracétamol, réhydratation, surveillance) sont primordiaux. Peu de médicament ne veut pas dire pas de consultation par le médecin ni une entrevue avec le pharmacien. Au contraire : moins ou mieux médicamenter, c’est avec l’appui d’un médecin et d’un pharmacien ! Lorsque cela s’avèrera risqué avec des risques de complication, des médicaments adaptés seront alors prescrit pour éviter le pire. Tout est poison, rien n’est sans poison ; ce qui fait le poison c’est la dose (Paracelse)

 

Un médicament est dangereux et il doit être utilisé que lorsqu’il est nécessaire. Les professionnels de santé et notamment les pharmaciens et les médecins, vous accompagne pour faire face aux maux quotidiens qui touchent souvent les enfants.

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS